Ce patron décide de baisser son salaire de 930 000 dollars, pour augmenter celui de ses employés

Dan Price, PDG de Gravity Payments (entreprise basée à Seattle s’occupant de traitement des transactions par carte bancaire), a décidé il y a 3 semaines de baisser considérablement son revenu annuel pour augmenter le salaire minimum de ses employés. 

Celui-ci passera, d’ici 3 ans, de 48 000 à 70 000 dollars annuels.

Price subit donc volontairement une baisse de 930 000 $  de son revenu annuel. Dorénavant, son salaire ne sera plus d’1 millions de dollars mais de 70 000$/an. Cela permettra ainsi de financer en partie les salaires d’environ 70 employés, dont 30 qui vont le voir doubler.

Pourquoi ce sacrifice ?

C’est en discutant avec un ami que Dan Price s’est rendu compte de l’importance des inégalités de revenus dans le pays. Cet ami lui expliquait effectivement qu’il avait de plus en plus de difficultés à gérer les hausses de son loyer.

Cette décision reste plutôt inhabituelle dans le monde des affaires, on pourrait même la qualifier de « philantropique » aux dires d’une enquête réalisée en 2012 par le site CareerBuilder, qui indique qu’environ 28% des américains éprouveraient un sentiment d’accomplissement en gagnant plus de 70 000 $/an. On en revient à l’éternel débat qui invite à se demander si l’argent conduit au bonheur. Ce dont on est sûr, c’est qu’il y contribue, puisqu’il permet de se nourrir correctement, de se divertir, de voyager sans jamais avoir à penser au lendemain.

Cependant, ce choix n’est pas seulement un acte de charité, Dan Price pense aussi à l’avenir en augmentant ses salariés. C’est un investissement sur le long terme, car, comme toutes les études le prouvent, un employé bien rémunéré est bien plus productif pour l’entreprise. Price reconnait que « c’est une solution capitaliste à un problème social ». Il espère même récupérer son salaire lorsque le niveau de profit de son entreprise le permettra. De cette manière, tout le monde est satisfait et la firme peut évoluer sereinement dans des conditions de travail égales.

On ne peut que saluer cet acte économique et social, qui sera peut-être pris en exemple par d’autres entreprises.

dan-price

Vous souhaitez commenter cet article ?

[fbcomments]

En continuant la naviguation sur Chakipet vous dites oui aux cookies. Plus d'informations

Afin d'optimiser l'usage de ses services en ligne, www.chakipet.com se réserve le droit de placer des cookies sur les ordinateurs des utilisateurs de son sites. Ces cookies sont notamment utilisés pour faciliter l'accès des utilisateurs à leurs comptes. Ces cookies peuvent être délivrés par www.chakipet.com par exemple durant la connexion à l'espace client. Les cookies nous permettent également de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. Pour savoir comment refuser, supprimer ces "Cookies" ou être prévenu de leur réception par un message, veuillez consulter la rubrique d'aide de votre navigateur internet.

Fermer